The Firemen (Snes)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

The Firemen (Snes)

Message par TheMikeMP le Lun 3 Aoû 2015 - 16:44

Voici un texte que j'avais écrit pour Pixelmania #5 (Juin 2010)

Année: 1994
Par: Human Entertainment
Sur: Snes

Quand on a des fantômes, on appel S.O.S. Fantômes; un problème de santé, l’ambulance; mais lorsque nous sommes victime d’un incendie, c’est le numéro des pompiers qu’il faut signaler. Ce jeu est un bijou du Super Nintendo, mais apparemment, ce n’était pas suffisant pour que Nintendo ne rende ce jeu disponible en Amérique du Nord… et c’était une très mauvaise décision de leur part de nous ignorer.

Nous sommes à New York, en 2010, et des employés d’un édifice remplis de produits chimiques sont en pleine célébration. C’est probablement ce qui explique que personne ne surveillait la cuisine où un plat devait être en préparation. Le feu s’est propagé très rapidement, merci à la grande quantité de produits chimiques présent à proximité.

Pete, le chef d’une unité de cinq personnes et son assistant, Daniel, sont les premiers sur les lieux et leur mission est d’empêcher que le feu ne fasse trop de chemin et que la chaleur devienne suffisamment haute pour provoquer une explosion majeure. Le reste de son équipe, Max, Walter et Winona nous aiderons tout au long de notre mission que ce soit physiquement ou en nous donnant des conseils.


C’est justement un des rares points faibles que je déteste vraiment de ce jeu. Nous sommes régulièrement interrompu par des conversations. Je comprends que ça fait parti du scénario, mais je n’y peux rien. En ce qui me concerne, ça ralenti beaucoup trop l’action et ça devient rapidement irritant de constamment devoir interrompre nos actions pour avoir à lire le texte au bas de l’écran (texte qui, au choix, sera affiché en allemand, anglais ou français). Mais à part ce… détail, c’est un jeu que j’apprécie au plus haut point.

Dès qu’on entre dans l’édifice, nous sommes aussitôt accueilli par le feu qui nous entoure. Alors que Daniel a sa hache, de notre côté nous sommes équipé d’une quantité limitée de bombes à eau ainsi que de deux jets d’eau différents pour venir à bout des gros et petits feux que nous devons rejoindre en marchant ou en rampant, dépendant de l’espace que nous avons pour s'en approcher.

Il n’est pas toujours évident de bien maîtriser notre jet d’eau dans la direction exacte que nous voulons arroser et ça nous retardera plus qu’une fois malheureusement, mais ça reste un petit détail qui nous affecte légèrement, sauf dans quelques situations plus critiques où la rapidité fait toute la différence.


En seulement quelques minutes, nous découvrons une victime prisonnière des flammes alors que nous croyions l’immeuble complètement vide et d’après ses dires, il n’est pas le seul. Notre mission n’est donc plus seulement d’empêcher une explosion qui pourrait avoir de terribles conséquences, mais de sauver des vies également et pour y parvenir, il faudra aussi traverser des robots fous en feu, entre autres.

Il est intéressant de voir que les concepteurs de Human Entertainment ont pensés aux petits détails. Par exemple, lorsque nous projetons de l’eau en face d’un immense ventilateur, l’eau changera aussitôt de direction. Ça prouve qu’ils ont pris la peine de faire plus que «seulement l’essentiel». On a aussi, en tout temps, accès à un électrocardiogramme en haut de l’écran et plus nous sommes en situation de danger, plus le cœur de Pete s’affolera. On ne peut pas lui en vouloir devant une situation de cette ampleur.


Le premier boss est un feu plus actif que n’importe lequel que nous avons croisé jusqu’à maintenant, mais il n’est pas difficile à éteindre pour autant. En moins d’une minute, vous en aurez venu à bout et compléterez votre première mission qui est d’approcher des commandes centrales du sous-sol.

Le deuxième niveau nous amène dans un fourneau où des flammes volent, des escaliers deviennent inutilisables et où nous voyons des conteneurs nous tomber sur la tête. Le second feu principal est plus ardu à vaincre, mais en utilisant le feu de courte portée et en n’oubliant pas de surveiller ce qui nous entourent, il sera qu’un mauvais souvenir en quelques instants.

Après cette victoire, on reçois un conseil d’un des architectes ayant travaillé sur l’édifice et il nous suggère de se rendre au troisième étage dans la salle des contrôles pour activer un gros réservoir d’eau. À ce point, on se demande pourquoi ne pas avoir mis des gicleurs dans un endroit si dangereux, mais qu’à cela ne tienne, nous personnifions un combattant du feu et nous n’allons quand même pas reculer maintenant.


Une fois notre énergie remise à pleine capacité (ce qui se fait à chaque début de niveaux) et le temps limite déterminé pour cette mission, on passe près de tomber dans le vide alors que le sol s’écroule sous nos pieds. Après avoir découvert une nouvelle victime, on se lance au combat face à un robot totalement psychotique. Une fois vaincu, on approche des commandes du réservoir pour se rendre compte qu’il n’est plus fonctionnel dû à l’incendie… Le travail a été fait pour rien et une nouvelle stratégie doit être mise en place.

Miracle, à l’extérieur la pluie vient de commencer à tomber, un peu d’aide ne fera pas de mal. Après notre quatrième boss détruit et un lance-eau boosté, un nouveau problème survient et nous perdons le MDL qui nous aurais servi à faire exploser le réservoir d’eau. L’architecte nous donne un troisième plan, mais il faut se rendre à l’évidence qu’il nous propose une vraie mission suicide.

Après avoir refait un tour du 4ème étage pour s’assurer que plus personne ne s’y trouve, nous voilà au fameux 5ème que nous tentons d’accéder depuis le début. Une fois le feu chaotique derrière nous et les directions de l’architecte données, nous actionnons la machine.


La machine a beau avoir été activée, notre devoir n’est pas terminé pour autant et là, nous pouvons réellement dire que nous nous trouvons en enfer tellement le niveau de défi est élevé et littéralement tout s’en prend à nous. On passe par le 6ème étage avant le toit où finalement on fait exploser le réservoir d’eau pour sauver ce qui reste des lieux.

Nous n’avions pas de jeux de ce genre avant et il a été le bienvenue. Je ne m’ennuie jamais lorsque je me met à jouer à ce jeu, peu importe le nombre de fois auquel je m’en sers, qu’il soit court et le fait qu’il soit difficile par moment. Adrénaline garantie
avatar
TheMikeMP

Messages : 156
Date d'inscription : 26/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Firemen (Snes)

Message par AMG le Lun 3 Aoû 2015 - 16:58

C'est amusant de ce dire que ce jeu  est devenu un incontournable tellement d'années après.
Faut vraiment que je me le lance sur un émulateur pour le tester !
avatar
AMG
Vétéran

Messages : 738
Date d'inscription : 13/07/2015
Age : 29

http://theammasseur.amgdesign.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Firemen (Snes)

Message par TheMikeMP le Lun 3 Aoû 2015 - 17:03

C'est comme des films qui étaient "boudés" à leur sortie pour devenir culte des années plus tard.

Comme Monster Squad (qui réunit Dracula, le monstre de Frankenstein, la momie, etc...) ou encore UHF avec Weird Al Yankovic pour n'en nommer que deux.

C'est bien de voir que certains jeux/films ont l'admiration qu'il mérite, quoi que, dans certains cas, des années plus tard.
avatar
TheMikeMP

Messages : 156
Date d'inscription : 26/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Firemen (Snes)

Message par AMG le Lun 3 Aoû 2015 - 17:05

Dans le genre, Tombi est aussi une référence....et pourtant il était bien noté par la presse à l'époque.
Je suis toujours dégouté de ne pas l'avoir acheté quand j'étais môme...pourtant j'adorais ce jeu étant gamin.

Firemen je l'ai vraiment découvert qu'au fils des forum de rétrogamer, autrement il est sûr que je serais completement passé à coté pendant encore des années ^^
avatar
AMG
Vétéran

Messages : 738
Date d'inscription : 13/07/2015
Age : 29

http://theammasseur.amgdesign.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Firemen (Snes)

Message par TheMikeMP le Lun 3 Aoû 2015 - 17:13

Parmi mes découvertes "sur le tard", je dirais entre autres

Comix Zone (Genesis)
Zombies ate my neighbors (Snes)
New Ghostbusters 2 (NES, un autre non disponible en Amérique du Nord, à croire qu'on ne nous accorde pas les bons jeux lol)
Circus (NES, jeu court, mais je l'apprécie bien)
Batman Return (Snes)
E-SWAT (Genesis)
Ecco the Dolphin (Genesis, quoi qu'il est très très difficile)
Ghostbusters (Celui sur Genesis)
Daze Before Christmas (Snes, du moins, c'est le meilleur sur le thème que je connaisse)
Perfect Dark (N64)
Mario Vs Donkey Kong (GameBoy Advance)
avatar
TheMikeMP

Messages : 156
Date d'inscription : 26/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Firemen (Snes)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum